Nouvelles
L’ASHOQ poursuit son implication dans le Réseau de dépistage de ParÉcoUr
L’ASHOQ poursuit son implication dans le Réseau de dépistage de ParÉcoUr
12 mars 2015

Encore cette année, l’ASHOQ renouvelle son partenariat avec ParÉcoUr afin de soutenir le développement et la réalisation du Réseau de dépistage.

Mis en place en 2006, le réseau de dépistage de ParÉcoUr a comme principal objectif de dépister le hanneton européen afin d’identifier sa présence sur différents territoires, de mesurer le niveau d’infestation et de proposer des solutions de contrôle.

C’est avec les dégâts constatés sur les pelouses au printemps et l’observation de larves de hanneton européen (vers blancs) observées nous permettent de conclure qu’une infestation est présente. La pose de pièges lumineux confirmera l’infestation et une décision éclairée pourra ensuite être prise pour le traitement de ces infestations. Le rapport de dépistage sert d’outil d’aide à la décision pour déterminer si un traitement est nécessaire ou non pour limiter la propagation du hanneton européen.

Le dépistage est une étape très importante dans l’entretien des espaces verts, puisqu’il permet d’agir efficacement, au bon moment afin de contrôler une problématique qui pourrait causer des dommages importants au patrimoine vert urbain. En plus d’inciter ses membres à faire partie du Réseau de dépistage, l’ASHOQ s’implique financièrement dans le réseau et s’occupe de la diffusion des résultats via les bulletins de veille phytosanitaire, réalisés en collaboration avec l’IQDHO.

D’abord mis en place sur la Rive-Nord de Montréal, le Réseau de dépistage est maintenant présent dans plusieurs régions du Québec : Québec, Estrie, Montérégie, Laurentides, Lanaudière. Il continue de prendre de l’ampleur sur l’ensemble du territoire québécois grâce à l’implication des entreprises d’entretien d’espaces verts.

Le Réseau de dépistage de ParÉcoUr s’étend désormais à de nouveaux ravageurs. Depuis peu, le réseau dépiste la pyrale de la canneberge qui gagne de plus en plus de terrain. On étudie également un moyen de faire du dépistage de l’Agrile du frêne en vue de faire de la prévention.


© 2015 ASHOQ / TOUS DROITS RÉSERVÉS / CONCEPTION ZONE ORANGE